Pourquoi et quand consulter?

    Il nous arrive à tous, à un moment ou l’autre, d’éprouver des problèmes d’ordre psychologique, de vouloir enrichir notre vie.

      Les motifs les plus fréquents, pour consulter un psychologue, sont les suivants :

  • j'éprouve des difficultés personnelles

  • je vis une épreuve

  • j'éprouve des difficultés dans ses relations avec les autres

  • je juge ma sexualité insatisfaisante

  • je veux vivre différemment

  • j'ai une décision à prendre

  • je veux m’orienter

     Toutes ces raisons et beaucoup d’autres sont valables et légitimes. La plupart du temps nous pensons pouvoir régler nous mêmes ces difficultés, que le temps finira par arranger les choses ; il n’est pas toujours possible de trouver en soi ou dans son entourage les ressources  nécessaires pour faire face à la situation.

    Un psychologue peut alors nous aider à déterminer et à affronter les problèmes pour les résoudre de façon satisfaisante, à accompagner une démarche de changement.

Accueil

J’accueille sur rendez-vous des personnes et des groupes. Je propose des consultations, des psychothérapies ainsi que des groupes de parole aux particuliers et aux professionnels. J’interviens également auprès des institutions.

Les séances psychothérapiques constituent un temps et un lieu où le sujet a la possibilité d’aborder ce qui le préoccupe, un lieu ouvert à l’expression de son univers imaginaire et autorisant (dans le respect de ses défenses et du temps qui lui sera nécessaire) un travail d’élaboration psychique.


Avec les enfants, des médiateurs sont en général utilisés, tels les dessins et des jouets.

Le coût des consultations n’est pas pris en charge par la sécurité sociale, toutefois certaines mutuelles proposent le remboursement de séances, ainsi que certaines structures par conventions. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre complémentaire.

Consultations individuelles, Consultations conjugales familiales, Groupe de parole

Médiations

 

Processus intermédiaire de transitionnalité et de symbolisation.

 

Parole

Jeux

Dessin

Conte

Relaxation

 

Respiration rythmique

Relaxation par imagerie mentale

 

Permettre d’éprouver et décrire ce qui se passe dans son corps. Apprend à ressentir ses sentiments et ses émotions, à les exprimer, à les contenir.

Groupe d'analyse de la pratique

L'analyse des pratiques professionnelles aujourd'hui permet à des personnes exercant le même métier de se perfectionner et de redonner du sens à leur travail, à leurs relations professionnelles, etc. Travail d'élaboration collectif autour de situations de travail

Co-thérapie

 

En partenariat avec Mélanie MAISONNEUVE

Les séances pour les couples ainsi que celles pour les familles sont proposées en co-thérapie (effectuée conjointement par deux thérapeutes). Deux « Je », dont le « Nous » se compose et se décompose au fil des transferts dans de multiples allers-retours avec le couple ou la famille.

Un choix qui repose sur un partenariat entre deux thérapeutes, l’organisation d’un dispositif d’accueil et des références théoriques.

La cothérapie  est une thérapie effectuée conjointement par deux personnes (bifocale).

Elle permet un regard sur le lien de groupe familial ou conjugal.

Elle favorise la prise de recul, notamment affectif, et ouvre des possibilités au regard de la complexité interactionnelle. Une répartition des tâches et des rôles entre les thérapeutes peut faciliter la gestion des tensions.

Elle permet d’être plus créatif et de varier les interventions

favorisant l’échange des vécus subjectifs entre collègues, elle écarte les risques de les ignorer et de se dépersonnaliser

la « pathologie » du thérapeute y est moins intrusive

la cothérapie offre à l’un la possibilité d’avoir un espace pour penser pendant que son collègue intervient plus directement

elle permet d’éviter qu’un thérapeute ne « vole » un de ses membres à la famille pour le prendre comme aidant

elle réduit les effusions d’émotion en dehors de la séance avec son propre thérapeute, un superviseur, son conjoint ou un proche

elle diminue le vécu de perte lorsque la famille termine la thérapie. En effet les cothérapeutes peuvent continuer à évoquer ensemble leurs vécus

enfin, l’un des cothérapeutes peut avoir une interaction plus poussée avec un membre de la famille sans que le reste de la famille ne se sente exclu.

Médiation animale, au centre equestre

 

En partenariat avec Emmanuelle BOURREAU

 

Le cheval est un miroir du comportement

Stimulation des sens, motricité, repère espace temps, confiance, autonomie

La psychologie clinique

      Née de la psychologie pathologique, la psychologie clinique a élargi le champ de cette dernière, puisqu’elle ne s’intéresse pas uniquement à l’homme réputé malade.

    Elle se distingue également de la psychologie expérimentale, dont le but est la découverte de lois générales.

    Les techniques dont dispose la psychologie clinique sont essentiellement l’entretien non directif, l’observation de la conduite de l’individu en situation et, accessoirement les tests.

Branche de la psychologie fondée sur l’observation et l’analyse approfondie des cas individuels, qui a pour but de reconnaître des structures de personnalité, de poser des diagnostics cliniques et d’orienter le traitement des perturbations affectives, des désordres du comportement et des problèmes d’adaptation.

Grand dictionnaire terminologique

Branche de la psychologie qui se fixe comme but l’investigation en profondeur de la personnalité considérée comme une singularité.

Grand dictionnaire de la psychologie – Larousse

L’intuition du psychologue y joue donc un grand rôle, et, le plus souvent, il s’appuie sur les concepts psychanalytiques, même si sa fonction et les situations dans lesquelles il intervient sont différentes de celles d’un psychanalyste. Roland CHEMAMA, Psychanalyste

La psychologie clinique est une psychologie individuelle et sociale, normale et pathologique ; elle concerne le nouveau-né, l’enfant, l’adolescent, le jeune adulte, l’homme mûr, l’être vieillissant et enfin mourant. Didier ANZIEU

logo psycho 3.jpg

Titre de psychologue

Le titre de psychologue est délivré est protégé et reconnu par la loi depuis 1985. L’usage professionnel du titre de psychologue, est réservé aux titulaires d’un diplôme, sanctionnant une formation universitaire fondamentale et appliquée de 5 ans (licence, master I et master II avec des stages professionnels supervisés).

Cette formation est centrée sur la compréhension du comportement humain et des mécanismes psychiques,  mais aussi sur la capacité à être attentif aux difficultés d’autrui.

Le psychologue connaît les techniques d’entretien, peut recourir aux tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, les aptitudes ou différents aspects de la personnalité de son patient.

Mes services se soumettent aux règles professionnelles définies par le Code de Déontologie des Psychologues. Celui-ci pose le principe général des droits de la personne et du secret professionnel.

Titre de Psychothérapeute

 

Après un long combat pour faire reconnaître que les psychologues disposaient de solides connaissances en psychopathologie, un accès de plein droit au titre de psychothérapeute a été adopté par le décret N° 2012-695 du 7 mai 2012 modifiant le décret N° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute.

Le numéro ADELI  atteste mon enregistrement en tant que professionnel au Répertoire National des professionnels de santé de l’Agence Régionale de Santé.Le numéro SIRET  atteste mon enregistrement à l’URSSAF.

Le psychologue clinicien

    Le psychologue clinicien rencontre des personnes présentant des difficultés d’ordre psychique. Sa mission est donc de permettre à l’individu en souffrance de parvenir à un équilibre entre les forces internes qui semblent lutter dans son psychisme :

  • Etude des phénomènes de la vie affective, intellectuelle et comportementale des personnes.

  • Conception et mise en œuvre des méthodes spécifiques d’analyse, d’évaluation, de soin psychologique, de conseil et de prévention.

  • Mise en œuvre des thérapies en utilisant un médiateur de type verbal ou corporel (psychodrame…), de type matériel (expression graphique, thérapie par l’eau, par la musique…). Sous certaines conditions, la thérapie peut consister en une investigation des processus psychiques inconscients comme la psychanalyse.

  • Participation au projet éducatif, pédagogique ou médical de l’institution.

  • Contribution à la formation des étudiants en psychologie, en médecine, des soignants ou des stagiaires de l’éducation spécialisée.

 

A proximité

  • Arrêt de bus : Mail ou  Quai Saint Jean

  • Parking gratuit : Quai Saint Jean , Mail Pierre Sudreau

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • RSS - Gris Cercle

Je vous invite à me contacter

Bureau : 8 Quai Saint Jean        41000 BLOIS

Tel: 07 68 65 14 19

Retrouvez-nous sur

  • b-facebook
  • RSS - Black Circle
  • Twitter Round
  • b-googleplus